Notre Dame des Landes 2014, cliquez ici

www.notredamedeslandes2014.org

 


 

Concerts - Programmation musicale

Un rassemblement festif, musical, artistique...

 programme-final

Après les collectifs d’élu-e-s, de pilotes, de géographes, de juristes et de naturalistes, ce sont les artistes musiciens qui ont souhaité prendre leur part dans la lutte de Notre Dame des Landes. Rock, jazz, hip-hop, trad’ breton ou d’ailleurs, chanson, ce sont vingt-cinq groupes de musique de tous genres et de tous horizons pour la plupart d’envergure et de notoriété nationale voire internationale qui se succéderont sur l’unique grande scène centrale du rassemblement.

La proposition de participer à ce rassemblement des opposants au projet de Notre Dame des Landes a été faite à des groupes notoirement engagés, militants, n’hésitant pas à prendre la parole et à refuser l’ordre établi. Certains accompagnent la lutte depuis de nombreuses années (Hamon Martin Quintet, Bred Irie, Les Génisses dans l’maïs,…) et d’autres ont déjà exprimé leur position anti-aéroport sur les scènes qu’ils fréquentent.

Il est à noter que tous viennent bénévolement (aucun d’eux n’est payé, ils sont simplement défrayés de leur déplacement) et que des artistes comme Kenny Arkana ou Camille – et bien d’autres ! - n’ont pu être présents à ce rendez-vous pour des raisons personnelles ou professionnelles mais qu’ils partagent ce combat.

 

Samedi 3 août :

Dimanche 4 août :

  • 14h00 : Timothée le Net
  • 15h00 : La Parisienne Libérée
  • 16h00 : Babel
  • 17h05 : Bernard Lubat
  • 18h20 : Fantazio
  • 19h45 : Les Trompettes du Mozambique
  • 21h00 : Startijenn
  • 22h25 : Gnawa Diffusion
  • 23h40 : Les Ramoneurs de Menhir
  • 11h00 : Stabul Orchestra
    (Les Génisses dans l'maïs)
  • 11h45 : Bred Irie
  • 12h45 : Ewen Delahaye Favennec
  • 13h40 : Tryo
  • 14h45 : Hamon Martin Quintet
  • 15h50 : Jacky Molard Quartet
  • 16h50 : Ursus Minor avec Desdamona
  • 17h55 : Zoufris Maracas
  • 19h15 : Bombes 2 Bal
  • 20h20 : Cabadzi
  • 21h25 : Lo'Jo
  • 22h30 : Sanseverino
  • 23h35 : Lo Cor de la Plana
  • 00h40 : Parabellum

mise à jour effectuée le 31 juillet 11h40

 

 

QUI SONT CES ARTISTES ?

 

Timothée Le Net Quartet

Trad' onirique improvisé

Constructeur de cabanes durant les événements de l'automne 2012 (opération César) et fervent opposant à l'aéroport, Timothée est avant tout un artiste magnifique. Musicien, compositeur, interprète originaire de La Roche-Bernard, Timothée Le Net évolue dans un univers musical onirique et lucide. Sa sensibilité et son approche très originale de l'accordéon diatonique en font un personnage à part dans le paysage musical régional. Féru de musiques populaires du monde, sa quête musicale le conduit à expérimenter de nouvelles sonorités, de nouveaux répertoires. Il donne un sens de plus en plus pointu à l'improvisation, l'écoute, la respiration, l'interprétation. Il vient à Notre-Dame des Landes entouré du contrebassiste Yann Le Bozec (Spontus, Imosima), du guitariste Martin Chapron (Skaramaka) et du violoniste Pierre Droual (Hiks, Dièse 3). Timothée a signé la BO du film Beau comme un camion de police en feu :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9NoUP-2-4bE

http://www.timotheelenet.com/

 



La Parisienne Libérée

Chansons d'actualité

Chaque semaine, sur Mediapart, vous pouvez croiser cette jeune femme rigolote, affublée d’une perruque de plumes rouges qui chante l’actualité sociale, politique et environnementale. Elle s’inspire de l’actualité de la semaine et délivre son message musical d’une voix faussement candide sur ce site d’information réputé pour son journalisme d’investigation. Le ton est enjoué et la voix agréable, mais les mots sont déterminés. Philosophe de formation, chanteuse de toujours, La Parisienne Libérée a su créer son propre format (la chanson d’actualité) et défendre son mode d’intervention dans le réel. Son clip Le fol aéroport de Notre-Dame des Landes a fait sensation sur le net :
http://www.laparisienneliberee.com/le-fol-aeroport-de-notre-dame-des-landes/

www.laparisienneliberee.com

 


 

Babel

Chants et sons

Exprimer, raconter, bousculer, toucher… Lier le théâtre, la musique, l’écriture à travers le chant… Babel c’est l’histoire d’une rencontre, celle d’une plume, d’une corde sensible, d’un violoncelliste classique, d’un pianiste jazz et d’un DJ abstract hip-hop. Voilà un mélange des genres, improbable et poétique. En 2012, on a croisé ces Mayennais au  Cabaret sauvage à Paris ou aux Francofolies de la Rochelle. Babel a sorti en 2013 son nouvel album La vie est un cirque qu'il défendra en septembre aux Trois Beaudets. En attendant,  Sébastien Rousselet (textes, chants), Solène Cosma (violoncelle), DJ Slade (platines), Nino Vella (claviers) seront sur la grande scène de Notre Dame des Landes. Ils arrivent, et ils sont en colère.

www.letourdebabel.com

 


 

Bernard Lubat

Musicien jazz transfrontalier

Il a joué avec Jean-Luc Ponty, Michel Portal, Martial Solal, Eddy Louis ou Stan Getz. Il a accompagné Claude Nougaro. Il a joué de la musique contemporaine : Varèse, Xénakis, Berio. Il a été l'un des pionniers du free-jazz en France. Il est un chanteur-scatteur et un multi-instrumentiste (accordéon, piano, batterie, vibraphone, percussions...) de génie capable de jouer dans tous les contextes imaginables, du bal populaire au studio. Il a fondé le festival d'Uzeste Musical en 1977 qui reste l'un des creusets de la création musicale en France. Il est le leader et fondateur de la Cie Lubat, « compagnie transartistique de divagation ». Il chante en français et en oc' gascon. Il a collaboré avec André Minvielle ou les Fabulous Trobadors. Quand un compagnon de route du parti communiste soutient une cause que l'on dit seulement écologiste...
www.cie-lubat.org

 


 

Fantazio

Objet Musical Non Identifié

Contrebassiste punk surnommé « l'homme aux doigts défoncés », compagnon de route d'Akosh S, du quatuor Bela ou de Denis Charolles, Fantazio est un Objet Musical Non Identifié (OMNI). Tout seul avec sa contrebasse, jour après jour, de squats en rades, il est devenu ce type capable de faire danser les gens pendant trois plombes. Ne respectant aucun des dogmes rock’n rolliens en vigueur, il se sape n’importe comment, peut jouer avec des jazzeux, des classiqueux, des folkeux. Entre ses tirades hautement déconnatoires et ses improvisations à la limite de l’expérimental, il est le plus capable « d’établir les conditions matérielles d’une disponibilité partagée à la joie » créant ainsi une communauté aussi tangible qu’éphémère. Fantazio aurait été un peu plus gentil, il partagerait aujourd'hui l’affiche des grands festivals et nous on pourrait s’acheter de chouettes T-shirts. À une époque où il est de bon ton de sortir un beau produit de musique savamment métissée, vêtu de guenilles bien repassées, Fantazio n’en fait qu’à sa tête. Dans ses concerts c’est le bordel, ça grouille, ça vit, les gens suent, rigolent ensemble et deviennent amis. Mais des amis, c’est dangereux, ça discute et ensuite ça veut habiter un monde différent. Et ça finit par être contre un nouvel aéroport à NDL...

www.fantazio.org

 


 

My Name is Nobody

Pop-folk

Le Nantais Vincent Dupas joue sous le nom de My Name Is Nobody depuis 2002, a publié trois albums et de nombreux EP. My Name Is Nobody a effectué plus de 200 concerts en solo ou accompagné, en France, Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Belgique, Autriche, Pologne, Etats-Unis, a ouvert pour Bill Callahan, Explosions in the sky, Herman Dune, Mansfield TYA et partagé le camion et les kilomètres avec Pillars & Tongues, Faustine Seilman, The Patriotic Sunday. Vincent Dupas joue également au sein de Fordamage. Sa musique ? Une douceur « folk » chantée en anglais, un accent frenchy, une pincée de choeurs sixties, une goutte de rock distorsion, quelque chose de fondamentalement pop... Vincent est de toutes les manif' nantaises anti-aéroport. Il a des choses à dire...
http://thegoodmemoriesbymynameisnobody.tumblr.com/

 


 

Room 204

Post/Math/Noise rock

Room 204 est un duo nantais (Mric Chaslerie / Pierre-Antoine Parois né en juin 2001 sous forme d'un set instrumental guitare-batterie. Le groupe devenu trio développe des structures mélodiques et rythmiques fortement teintées d'incisions math/noise rock. Room 204 s'est forgé au fil des années un univers personnel qui se réclame de la scène américaine, Don Caballero et Oxes en ligne de mire. Il a publié trois albums. Attention : ça va faire du bruit !
www.kythibong.org/FR/room204.html

 


 

Les Trompettes du Mozambique

Funk breton déjanté

C'est du cuivre lourd, funky-groovy-jazzy-métal-machin-chose. Venus de Saint-Nazaire, Auray et de toute la Bretagne. Tous fans de Bernard Hinault et de Maceo Parker. Aux influences klezmer, bretonnes, reggae et jazz. Tous sapés comme des rois carnavals. Se déhanchant sur une chorégraphie des plus improbables. Une sorte de fanfare loufoque et potache de cuivres et de bombardes, accompagnée de basse-batterie-guitare-claviers. Peut-être au bagad breton ce que « Le grand orchestre du Splendid » est au big-band.
www.trompettes-du-mozambique.com

 


 

Startijenn

Fest-noz rock

Devenu en trois albums, mais surtout à la faveur de concerts et fest-noz à répétition un phénomène incontournable de la scène bretonne, ce sextet cent pour cent instrumental devient inégalable quand il s’agit de provoquer des déflagrations d’énergie au cœur de la danse. Leur son puise ses racines dans leur culture bretonne et arpente les musiques traditionnelles additionnées de bonnes doses d’énergie rock. Leurs deux derniers albums, ont été primés « Disque de musique bretonne de l’année ». Ils ont parcouru les scènes des grands festivals bretons (Lorient, Yaounak Rennes, Eurofonik Nantes, Vieilles Charrues, Tombées de la Nuit...) et du monde (Slovaquie, Malaisie, Pays-Bas, Suisse, Pologne...). Kaou Gwenn (percussions), Youenn Roue (bombarde), Tangi Le Gall-Carré (accordéon diatonique), Tangi Oillo (guitare), Lionel Le Page (biniou) et Julien Stévenin (basse) ne cessent depuis des mois de proclamer leur opposition au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes. C'est le moment d'enfoncer le clou.

www.startijenn.com

 


Gnawa Diffusion

 

Musique populaires Maghreb / ragga / punk / rock

Gnawa Diffusion chante en français, en arabe et en anglais les textes ironiques, critiques ou humoristiques de son chanteur leader Amazigh Kateb, fils de l'écrivain algérien Kateb Yacine. Créé en 1992 à Grenoble, il métisse les styles de la musique populaire d'Algérie avec le rock, le punk-rock, le reggae, le raggamuffin. Son tube Je voudrais être un fauteuil a fait le tour de la terre. Après une pause de 2007 à 2012, Gnawa vient de se reformer pour porter haut et fort une parole militante et une poésie magnifique. Amazigh Kateb rend hommage aux Révolutions arabes : «  à tous ces hommes et toutes ces femmes qui sont sortis de terre, pour clamer leur colère, leur courage. Vive la révolution, tant qu’elle est vivante !". Il dénonce aussi "les multinationales qui dans les armes investissent, les marchés boursiers de Wall Street à Paris… "  Les Gnawa Diffusion ont décidément toute leur place à Notre Dame des Landes.

myspace.com/gnawadiffusion

 


 

Les Ramoneurs de Menhir

Fest-noz punk

Les Ramoneurs sont l'alliance électrique entre Loran, le mythique guitariste de Bérurier Noir, les sonneurs de biniou-bombarde Éric Gorce et Richard Bévillon et le chanteur traditionnel vannetais Maurice Jouanno. Ensemble ils mettent depuis dix ans le feu à la musique bretonne. Morceaux trad' façon punk rock, reprises de classiques keupons à la sauce sonneurs trad' bien « roots ». Ça fonctionne terrible et les Ramoneurs remettent à l'honneur la subversion, le côté tribal et païen des musiques populaires, la musique et la danse collectives comme contre-feu face à la marchandisation culturelle. Engagés de longue date dans la lutte NDL, leur présence est tout simplement évidente.

www.ramoneursdemenhirs.fr

 


 

Les génisses dans l'maïs et le Stabul Orchestra

Chanson rock festive

Les génisses dans l’maïs ont vu le jour en hiver 2006 et ne cessent depuis ce jour de proclamer leur opposition au projet d'aéroport à NDL. C’est avant tout l’histoire de deux colocs et amis qui, par habitude de sortir les instruments dès que l’occasion se présente, vont se voir proposer une date dans leur repaire. Ce sera «Les génisses dans l’maïs». L’accordéon, véritable support de ce duo, habille de poésie les textes pas toujours tendres de Joe, chanteur et guitariste, pour composer des chansons de lutte, des chansons d'amour et des chansons à déboire. Voici les piliers de ce que l'on aime à appeler la "rock'n'ruroll attitude". Les génisses dans l'maïs sur scène, dans les bars ou dans la rue, comme une arme de distraction massive à consommer sans modération !

www.lesgenissesdanslmais.fr

 


 

Bred Irie

Chanson / reggae / rock / dub


Prononcez : « brèd, ail, riz, ». Originaires de Guérande et Savenay, le groupe envoie un son sans frontière, où l'accordéon se mêle au didgéridoo et les riffs de guitares aux machines. Les mélodies sont présentes, les refrains puissants les  textes sont ciselés, impliqués. Bredi assène son flow épaulé par Franky et Pat le multi-instrumentiste. Bred'Irie c'est une invitation au voyage qui vous emmène du Tibet à Essaouira, de Paris à la Bretagne. « Sans paillettes ni strass, sans billets qui s'amassent, juste le fruit d'un taf », Bred'Irie se veut un concentré d'énergie positive, et sans concession, une réaction en chaîne... humaine. Compagnons de route de l'ACIPA depuis de longs mois, le groupe a signé à l'automne dernier un  brûlot contre Vinci et son monde : « Expulsons leur bande de Notre Dame des Landes, renversons la vapeur, il est temps qu'on nous entende... ».

www.bred-irie.fr

 


 

Ewen-Delahaye-Favennec (trio EDF)

Chanson folk

 

Le Trio EDF rassemble les trois musiciens bretons Patrik Ewen, Gérard Delahaye et Melaine Favennec. Ces trois artistes se sont rencontrés au début des années 70. Après une collaboration intense au sein de la Coopérative musicale Névénoé de 1973 à 1979, chacun a mené sa propre carrière en solo : conte pour Patrik Ewen, chanson tout public et jeune public pour Gérard Delahaye, chanson et poésie pour Melaine Favennec. Tout en continuant leur parcours solo, ils ont créé le trio en 1999. Leurs influences musicales affichées sont la chanson française, les musiques traditionnelles bretonnes, le folk américain et le blues. Initialement composé de chansons déjà existantes de l'un ou l'autre, leur répertoire s'est peu à peu construit autour de chansons originales en français, mais aussi en breton et en anglais. Leur originalité tient bien sûr à ces mélanges, mais aussi au fait que ce sont trois solistes capables également de chanter comme choriste, s'accompagnant à la guitare et au violon. Leur générosité et leur engagement scénique sont exceptionnels et exemplaires. 35 ans après le projet de centrale nucléaire à Plogoff, les EDF sont encore là et tissent le fil entre deux luttes contre des grands projets inutiles.

myspace.com/ewendelahayefavennec

 


 

Zoufris Maracas

Chanson insoumise / Influences zouk et rumba congolaise

Après une vie faite de parties de flipper dans les bars de Sète, de voyages en Afrique de l'Ouest, de reprises de Brassens ou Brel sur une guitare à quatre cordes (« une guitare à quatre cordes, c’est une guitare à six cordes qu’on n’a pas eu le temps de réparer… »), de militantisme au sein de Greenpeace, de séjours au Mexique, de chômage, de manche sur les terrasses de Montmartre et sur les lignes 2 et 13 du métro parisien, le duo composé de Vin's et Micho fait réellement ses débuts en 2008.  En 2010, le groupe La Rue Kétanou les invite pour la première fois à monter sur scène. Le public plébiscite cette « poésie de l’insoumission ». Ils enchaînent les festivals. Le duo devient quintet avec François Causse à la batterie, Brice à la trompette et Mike à la guitare manouche. En juillet 2011, le label Chapter Two appose sa griffe sur leur premier single Et ta mère, avant la sortie d’un six-titres à l’automne et d’un album début 2012. Le groupe, dans le sillage des « clochards célestes », entretient toujours une méfiance instinctive face au succès. Dès que l’occasion se présente, il redescend dans la rue pour faire la manche. « Sans doute une déformation professionnelle », précise Vin’s. « Peu importe le flacon pourvu qu’il y ait l’ivresse ! »

zoufrismaracas.com

 


 

Bombes 2 Bal

Le nouveau bal pop' toulousain


Le groupe est composé de six musiciens chanteurs et de deux danseurs-initiateurs, qui, au cœur même du public durant tout le bal, font danser ensemble les jeunes et les moins jeunes, en couple, en ronde, en chaîne... Héritiers des mythiques Fabulous Trobadors - c'est d'ailleurs le chanteur Claude Sicre qui signe la plupart des titres - les Bombes 2 Bal croisent depuis dix ans le forro nordestin (Brésil) et les danses occitanes. Leur répertoire synthétise des savoir-faire de plusieurs générations et de plusieurs pays en matière de bal populaire. Il est conçu pour laisser s'exprimer tous les genres et tous les styles de danses. Il peut être apprécié des amateurs de musette comme des fans de trad européen, de ragga, de ska, mais aussi des amateurs de danses de salon, de salsa, de tango, de rock acrobatique ou de danse africaine… Aurélie Neuville (chant, triangle), Lola Calvet (chant, violon, ganza), Kim Tempera (chant, agogo), Simon Barbe(accordéon,harmonica), Onel Miranda (chant, zabumba, alfaia), Menad Moussaoui (basse, mandole, banjo), Flore Sicre (danse) et Benjamin Pagès (danse) vont mettre le feu au bocage !

www.bombes2bal.com
www.deezer.com/fr/artist/5706

 


 

Jacky Molard Quartet

Musiques bretonne, irlandaise, balkanique / Impro

Comment qualifier la musique du génie de la musique bretonne ? Imprégné de ses racines faites de gwerz et de gavottes, le violoniste-compositeur-arrangeur Jacky Molard les transcende et les mêle à d'autres musiques populaires et à l'improvisation la plus débridée. En compagnie de la contrebassiste Hélène Labarrière (Denis Colon, Peter Gritz, Marc Ducret, François Corneloup), de l'accordéoniste Janick Martin (Hamon-Martin) et du saxophoniste Yannick Jory (cie Philippe Decouflé, Les Pires), il invente une musique raffinée, sophistiquée, complexe, et pourtant incroyablement pulsée, dansante, mélodique et énergique. « À l’écoute, ce qui frappe immédiatement c’est la force de L’ENSEMBLE, comparable à celle qui existait dans le Hot Club de Django Reinhardt, le quartet de John Coltrane ou les Who. » (Jean Rochard).

www.innacor.com/BOOKING/jmaq

 


 

 

Ursus Minor avec Desdamona

Rap / Jazz / Funk / Soul / Rock

Voilà un groupe franco-américano-brittanique de dix ans d'âge qui fait toute sa tournée 2013 en France en démarrant ses concerts par « Bienvenue dans la ZAD, la zone à danser ! », qui chante la « ZAD song » en hommage aux opposants de Notre Dame des Landes et qui arbore sur scène des tee-shirts anti-aéroport. Ursus Minor c'est Tony Hymas (ex claviériste de Jeff Beck, auteur du célèbre I won't let you down de Ph.D en 1982 !) aux claviers, piano et voix, Grego Simmons aux guitares (qui vient tout juste de remplacer Mike Scott, LE guitariste de Prince, Justin Timberlake et Janet Jackson), François Corneloup au saxophones baryton et soprano, Stokley Williams (Mint Condition ) à la batterie et au chant, la rappeuse du Minnesota Desdemona et la chanteuse soul Ada Dyer. Ursus Minor ouvre résolument ses portes à qui désire venir y déposer ses idées, ses sons, ses colères et ses espoirs et invente une nouvelle façon de faire de la musique « ensemble ». Il a signé en 2005 la musique originale du film Coup de sang de Jean Marboeuf. Association détonante de musiciens de tous âges et de tous horizons géographiques et stylistiques, espace d’accueil, plaque-tournante des humeurs, des engagements et des doutes de notre époque, courroie de transmission entre les différents genres de notre modernité, Ursus Minor continue de plus bel son chemin entre la terre et les étoiles. La ZAD est partout !

myspace.com/ursusminorgroup

 


 

Tryo

Chanson / reggae

Ils sont venus jouer sur la « Zone à Défendre » (ZAD) cet hiver en soutien aux opposants au projet d'aéroport. Les revoilà sur la grande scène de Notre Dame des Landes. Bien que son nom puisse prêter à confusion, Tryo est composé de quatre membres sur scène : Guizmo (Cyril Célestin), Christophe Mali, Manu Eveno et Daniel Bravo (dit Danielito). C'est en 1995 que Tryo se forme pour créer une musique acoustique inspirée du reggae. Tryo a su se démarquer de la scène française par son approche engagée de la musique, une poésie singulière et le mélange vocal des trois chanteurs du groupe. De plus le groupe se distingue par ses rares apparitions dans les médias préférant le bouche à oreille pour leur promotion. Le tube qui les a fait connaître ? L'hymne de nos campagnes... Et leur dernier ? Greenwashing :« On veut des tours d'avion, des Airbus, du diesel, des mandarines toutes les saisons, des grands voyages dans le ciel. (…). On veut des lessives sans phosphates, des shampoings tout organiques, des forêts pour nos 4x4, du charbon dans nos cosmétiques, des slogans abusifs plus blanc que blanc, plus vert que vert : mascarade écologique pendant qu'on s'shoote au nucléaire... » C'était écrit : Tryo devait être là les 3-4 août !

www.tryo.com

 


 

Hamon Martin Quintet

Les cadors de la musique bretonne

Sans doute le chef de file du fest-noz actuel ! Mettant à l'honneur le répertoire traditionnel de la Bretagne francophone et orientale, emmené par le célèbre duo Erwan Hamon (bombarde, flûte) – Janick Martin (accordéon diatonique), avec Ronan Pellen au cistre et Erwan Volant à la basse, le HMQ est de longue date sensibilisé au combat anti-aéroport et a été de tous les rassemblements militants depuis dix ans. Son chanteur Mathieu Hamon est lui même éleveur bio de vaches bretonnes pie noire à Plessé (44) et militant paysan biberonné aux discours de Bernard Lambert. Le tube du groupe en 2012 ? Notre Dame des oiseaux de fer qui a tourné en boucle sur les réseaux sociaux et a été remarqué par Mediapart, le Nouvel Obs, FIP...  « Pas de pistes aux oiseaux de fer, pas de fer en place des oiseaux ! Que c'est triste un monde sans chair, que c'est cher un monde de sots ! ». Tout est dit...

www.hamonmartin.com

 


 

Cabadzi

Rap / Slam / Chanson

Découverte du printemps de Bourges 2010, Cabadzi groupe musical d’origine nantaise, est composé de Jonathan Bauer (cuivres, guitare), Victorien Bitaudeau (beatbox), Camille Momper (violoncelle et contrebasse) et Olivier Garnier (slam, écriture). Ce groupe s’est formé  à partir des arts de la rue et interprète la violence sociale de notre époque. Issu du cirque façon cabaret bizarre, il bouscule les idées toutes faites et définit sa musique comme "un joyeux bordel qui se fout des codes et des cadres".  Sans moralisme, sans fierté, le quatuor ose appuyer là où ça fait mal et préfère une parole profonde, provocante mais juste à des messages trop aseptisés. Inclassable et éclectique, voilà l’essence de Cabadzi. Le dernier album Digère et recrache est sorti en 2012.

cabadzi.fr

 


 

Lo'Jo

Chanson cosmopolite

Lo'jo, anciennement Lo'jo Triban, est un groupe de musique originaire d'Angers. Fondé en 1982 par Denis Péan et Richard Bourreau, le groupe mélange des styles musicaux très variés. Denis Péan (voix, piano, samples), Richard Bourreau (violon, kora, imzad), Nadia Nid El Mourid (voix, percussions), Yamina Nid El Mourid (voix, sax, percussions), Kham Meslien (basse, contrebasse) et Franck Vaillant (batterie) ont sorti dix albums et fait le tour du monde. Groupe inclassable, il atteint aujourd'hui les trente ans d’existence. En 2011, il a sorti l’album Cinema el mundo, réalisé par Jean Lamoot (Salif Keita, Bashung…) avec entre autre le génial Robert Wyatt. Au-delà des images que la musique du groupe évoque, la plume de Denis Péan se fait toujours plus exigeante dans ce jonglage des mots qui fait aussi l’identité de Lo’Jo. Faisant se rejoindre le sens des mots et le sens des actes, Lo'Jo a décidé d'être là, tout simplement.

www.lojo.org

 


 

Sanseverino

Chanson bluegrass

Quel est l'artiste capable d'évoquer dans un même album Woody Guthrie et Michel Audiard, François Béranger, San Antonio et Willie Nelson, "Délivrance" et "O' Brothers" ? Sanseverino évidemment ! On savait depuis déjà des lustres que cet ex-Voleur de poules rock recyclé en gallinacé manouche avait dans la peau, outre une sémillante collection de tatouages, l'amour de la musique. De celles qui balancent, qui caracolent, qui virevoltent et tournicotent, bref qui swinguent. Après avoir joué les Django Johnny Go au gré de trois albums jazzifiants, pétillants et épatants, revisité en chansons les polars série noire, voilà notre brillant olibrius qui s'attaque au bluegrass, ce mélange festif de folk irlandais et de country yankee né dans les herbes bleu du Kentucky. Stéphane vient à Notre Dame des Landes présenter les chansons de son 5e album Honky Tonk, un disque qui sent le feu de bois et le soleil couchant, l'herbe folle et les lagons bleus, les cavalcades dans les collines et les bamboches à la veillée. Du bluegrass à la française, résolument, passionnément, littéralement, littérairement.

www.sanseverino.fr

 


 

Lo Cor de la Plana

Polyphonies marseillaises trépidantes

Voix/percussions : Lo Còr de la Plana réinvente la polyphonie occitane, en la mêlant aux sonorités d’une Méditerranée violente et crue et aux influences les plus diverses. Depuis 2001, le « choeur de la Plaine » fait chanter et danser le public, du Carnegie Hall de New York aux usines de la région marseillaise… Enchaînant frénétiquement les chants protestataires et les danses, les cinq chanteurs font résonner et déraisonner tout ce que leur ville et le monde alentour leur donne à entendre. Avec Denis Sampieri, Rodin Kaufmann, Sébastien Spessa, Benjamin Novarino-Giana et Manu Théron : chant, tamburellos, bendirs, battements de mains et de pieds. Ça va résonner tribal à Notre Dame !

myspace.com/locordelaplana

 


 

Parabellum

Rock alternatif / punk-rock

« Si Vis Pacem Para Bellum » : si tu veux la paix prépare la guerre ! Parabellum se forme en 1984 les marches de l'ANPE du Xe arrondissement de Paris. Séparé en 1991 et reformé en 1998, il incarne avec Bérurier Noir, la Souris Déguinguée ou encore les Garçons Bouchers, le mouvement punk alterno des année 80 en France. Les Lofofora, Tagada Jones, Burning Heads, No one is innocent et autre La Phaze sont un peu les « enfants » de ce groupe mythique. On doit à Parabellum des perles comme Anarchie en chiraquie, Saturnin (l'ami des bambins), l'anti-clérical Welcome to Paradise, et le manifeste « No Future » Osmose 99, repris par plusieurs groupes. Pendant l'opération César de l'automne 2012 à Notre Dame des Landes, on entendait cette petite mélodie extraite de Cayenne de Parabellum : « Mort aux vaches, mort aux condés... ».

myspace.com/parabellumfr

 


 

 

 

FacebookTwitterDiggGoogle BookmarksLinkedin
 basdepage6-acipabasdepage7-zadbasdepage8-scoopit